Road-trip en moto: les pré-requis


Se lancer dans un long voyage à moto promet d’être une expérience des plus plaisantes, surtout pour les passionnées de moto qui sont à la recherche de nouvelles sensations. Pour que le trajet se fasse en toute sécurité, il est important de bien se préparer, de revoir les fondamentaux du Code de la route et de s’équiper au mieux pour le voyage.

Bien se préparer avant le road-trip à moto



Les circuits dédiés aux randonnées et aux road-trip en moto à travers la France ne manquent pas. Cependant, avant de se lancer, il est important de se préparer au mieux au voyage, ceci afin d’en profiter au mieux, et ce, aux meilleures conditions. La préparation commence par le choix de la destination et du circuit à suivre, mais aussi par le choix de la bonne période (en fonction du climat, de l’encombrement des routes, etc.).

En ce qui concerne les circuits à suivre, on privilégiera surtout la Provence, l'Ardèche et l'Auvergne qui proposent de découvrir des routes secondaires bordées par des paysages dépaysant à souhait. Pour ce qui est des équipements à emmener avec soi, il faudra bien évidemment emporter tous les accessoires de sécurité de base à savoir le casque pour moto, le blouson, les gants et les bottes de moto, mais aussi d’autres indispensables qui peuvent se révéler nécessaires durant le voyage.

Comme le road-trip à moto est un grand projet, il est important de bien s’organiser, surtout que l’espace de stockage est assez réduit. Les équipements de sécurité sont incontournables vu qu’il se peut que l’on doive faire face aux intempéries et aux dangers imminents. Il faudra par ailleurs disposer d’une boîte à outils dans son sac, la boîte et son contenu seront utiles en cas de pannes en cours de route. Parmi les nécessaires pour les réparations mineures, l’on citera les pompes à pneus, les manomètres, le couple de serrage, mais aussi des clés Allen et des clés à douille pour les éventuelles réparations des chaines. Les affaires devront aussi contenir divers tournevis (tournevis à tête plate, tournevis cruciformes Phillips, etc.) et une clé de rechange de la moto en cas de perte.

S’équiper des bonnes protections


Pour affronter la route en de bonnes conditions, il faut commencer par faire la liste des matériels nécessaires pour le voyage. En effet, entre les changements climatiques et le risque élevé d’accidents, il est indispensable de s’équiper des bons équipements à savoir un casque intégral ou un casque modulaire, une veste de pluie ou un blouson de moto en cuir, des bottes, mais aussi des gants. Pour ceux qui voyagent par temps froid ou dans des régions montagneuses, il faudra penser à emporter des équipements chauffants qui pourront se brancher facilement sur la batterie du véhicule et ainsi, assurer un bon niveau de confort thermique au conducteur. Comme le voyage à moto inclut des pauses sur des aires dédiées, il est intéressant de penser à amener du matériel de camping. Cela permettra non seulement de camper dans n’importe quel endroit, mais aussi de s’arrêter dès qu’on le souhaite pour mieux récupérer, et ce, sans être pris au dépourvu. On citera à cet effet un sac de couchage, du matériel de cuisine, un matelas de camping enroulable, une lampe de poche, une tente compacte, des piles de rechange ainsi qu’une carte et un plaid. Ces quelques équipements devraient assurer un certain niveau de confort pour ceux qui n’arrivent pas à se faire à la vie à la dure.

Il faudra également envisager d’emporter avec soi les nécessaires pour le confort personnel à savoir une bosse à dent, une veste chauffante électrique qui sera bien utile pour faire face à des températures plus froides. Les fameux coussins de voyage spécialement pour la conduite à moto sont tout aussi intéressants, car ils participent au confort du bassin et du dos. Si les combinaisons imperméables permettent de rester à la fois frais et au sec lors des saisons de pluie, les bottes en caoutchouc se révèlent parfaites pour protéger les pieds contre les éléments. À porter par-dessus les bottes de moto classiques, ces bottes offrent deux fois plus de confort et de sécurité à celui qui les porte.

Gérer les pauses et les arrêts


Tout comme pour les road-trip en voiture, les road-trip à moto sont fatigantes, c’est pourquoi il est nécessaire de savoir quand s’arrêter. Voyager à moto pendant toute une journée sur une distance de plus de 100km est exténuant et on peut très vite se retrouver avec le corps tout endolori. Aussi, faire une distance de plus 700 km en une seule journée sera à éviter car on n’y gagnera que de la fatigue et du stress. De plus, conduire sans faire de pause pendant plusieurs jours à un rythme soutenu va mettre le dos à rude épreuve.

Aussi, pour éviter les coups de barre, il vaut mieux enchainer les arrêts fréquents, cela permettra d’éviter de tomber de fatigue. Les pauses ont de nombreux bienfaits et permettent de contrer l’épuisement généré par la position adoptée sur la moto durant le road-trip. En définissant ainsi ses limites, on est moins exposé aux dangers et on réduit de manière conséquente les risques d’accident. Comme le corps et l’esprit ne seront plus au top de leurs performances à la suite d’un long trajet qui n’a pas été entrecoupée de pause, le conducteur ne sera plus assez alerte pour réagir au danger.

S’alimenter comme il faut



Un road-trip à moto donne aussi faim et c’est pourquoi il est important de penser à bien s’hydrater et à s’alimenter durant le voyage. On privilégiera à cet effet les collations saines comme les fruits et les laitages et on évitera les aliments gras, les stimulants et surtout la caféine.

Enfin, il ne faudra pas oublier de bien assurer l’entretien de sa moto et de faire les vérifications de bases (vérification des pneus, des freins, des feux, de la chaine, etc.) avant le départ, cela évitera les mauvaises surprises en cours de route. Il ne faudra pas non plus oublier son casque et les équipements sécurité en tout genre !

CONTACT


Vous pouvez nous contacter par mail:

Message envoyé. Merci !

Moto salon

Copyright Moto Salon 2017